préparez vous à affronter les moustiques

Les Moustiques. Préparez vous pour l'affrontement!!!!!!!!!!!!!!!

avril 04, 2018 0 Commentaires

Les moustiques le plus grand ratio taille/emmerdemment.

 

Connaître son ennemi !

Connaitre les moustiques

Comme je l’ai déjà dit dans un autre post votre meilleur accessoire est la connaissance.
Pour éviter les moustiques ça vous sera utile. Il faut déjà les comprendre et savoir pourquoi ils attaquent avant de vouloir les tuer.

 

Pourquoi et comment les moustiques piquent ?

Comment les moustiques piquent?

Tous les moustiques ne piquent pas, uniquement les femelles le font. Elles ont besoin de sang (humain ou animal) pour engranger toutes les protéines pour le bon développement de leurs œufs.

Voila le pourquoi et maintenant la question est comment ils arrivent à nous piquer sans qu’on s’en rende compte ?

On entend souvent dire que les moustiques appliquent un anesthésiant avant de piquer et c’est pour ça qu’on ne sent rien. C’est une idée reçue.
Voilà comment se passe la piqûre, la femelle va se poser sur la peau, grâce à ses organes palpeurs elle va pouvoir trouver une veine, elle introduit ensuite ses stylets sous la peau jusque dans la veinule. Une fois en place, elle injecte sa salive qui est chargée en anticoagulant et elle peut commencer tranquillement jusqu’à normalement se prendre une grande claque.

C’est à cause de cette salive injectée que le moustique est dangereux, c’est comme si vous vous injectiez un produit avec la seringue d’une personne malade.

 

 

Pourquoi ça gratte ?

Pourquoi ça gratte

Je pense que si ça grattait moins, la guerre serait moins rude. Mais tout n’est pas de leur faute, c’est notre système immunitaire qui développe les démangeaisons pas le moustique. Je suis d’accord c’est quand même parce qu’il nous à foutu une saloperie dans le sang que les défenses immunitaires se déclenchent.

Lorsque le système détecte une substance étrangère il envoie des Mastocytes, c’est un peu la BAC du corps. Ces supers cellules partent en première ligne et explosent au contact des substances étrangères. Cette explosion libère de l’histamine qui crée la démangeaison et les rougeurs. Après cette première intervention un peu musclée le corps envoie une deuxième équipe chargée de faire le ménage, elle passe un grand coup de jet et c’est ça qui crée un petit bouton rempli d’eau.

Je t’ai dit de pas gratter !!!!!!!
On l’a tous entendu cette phrase de sa mère, de sa grand-mère de sa copine… Mais personne nous à expliquer pourquoi faut pas gratter.
Quand on gratte un bouton de moustique on stimule les terminaisons nerveuses ce qui libère encore de l’histamine, vous savez le truc qui créer des démangeaisons. Donc plus on gratte, plus ça gratte. En plus de ça vous risquez de faire rentrer d’autres bactéries qui créeraient une infection.

La peau est remplie de terminaisons nerveuses qui redirigent l’information jusqu’au cerveau. Si vous gratter autour du bouton vous parasiterez un temps ces terminaisons ce qui stoppera momentanément cette sensation gênante.

 

 

Comment choisissent-ils leur cible ?

Comment choisissent ils leur cible

-Oh moi j’ai une peau à moustiques !

-C’est parce que tu manges trop sucré !

BULLSHIT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ce que je viens de dire au-dessus ne sont que des idées reçues et il y en a pleins d’autres.

Je vais donc vous expliquer comment fonctionnent les Stik-Mou pour choisir leur cible.

Le moustique se sert de son odorat pour vous repérer. Et oui.
Il détecte plusieurs choses, en priorité le dégagement de CO2 qu’il peut détecter jusqu’à environ 40m, puis il sent des composés chimiques qui s’échappent de votre corps. 
Il aime certains acides comme l’acide urique, l’acide lactique et l’acide gras butyrique.

                Explication des acides :

  • Urique : acide sécrété lors de la destruction des cellules mortes (acides nucléique) et lors de la digestion. L’acide urique est un déchet naturel et normal qui se dissout dans le sang pour aller jusqu’aux reins et être éliminé par dans les urines. Si votre taux d’acide urique est trop élevé les reins ne pourront pas tout éliminer et une partie restera dans votre sang. Dans notre cas ça attirera les moustiques mais ça peut engendrer d’autre maladie comme la goutte.

Certains aliments font monter ce taux, je vais faire large, la « Mal bouffe ».
La bière aussi fait monter ce taux, désolé.
Mais comme tout, rien n’est mauvais sauf en excès.

  •  Lactique : on l’associe généralement au sport. L’acide lactique est le résultat de la dégradation du glucose en milieu anaérobique. Désolé pour cette belle définition qui nous rappelle nos cours de SVT.

Petite explication, le glucose (je généralise, sucre) est une source d’énergie importante pour l’organisme, en tant normal sa dégradation se fait en milieu aérobie (avec présence d’oxygène) et le résultat de cette dégradation donne du dioxyde de carbone. Lorsque vous faites une activité physique intense votre organisme manquera d’oxygène mais il devra quand même continuer à vous fournir de l’énergie, (vous n’êtes pas cool avec lui), pour cela il mettra en place la machinerie de secours et dégradera le glucose sans oxygène, et le résultat sera l’acide lactique.

Je vous entends déjà dire, Oui si je reste à rien faire sur ma serviette en buvant mon p’tit verre de vin, pas de soucis. FAUX.

L’acide lactique est présent dans certains aliments fermentés comme le vin, les produits laitiers et les légumes fermentés comme la choucroute. Encore désolé.
Pour en rajouter une couche il est aussi incorporé dans les préparations industrielles sous certaines appellations E270, E325, E326, E327.

  • Butyrique : c’est un acide issu de la fermentation du sucre et de l’amidon. En vrai c’est plus compliqué que ça. L’acide butyrique est responsable de beaucoup de mauvaises odeurs, comme le beurre rance, les pieds qui puent, le fromage, les flatulences, Privilégiez une alimentation faible en glucide.

 

Voilà pour l’explication scientifique, donc vous comprendrez bien que ça explique pourquoi manger moins de sucre et avoir une alimentation saine vous rend inodore auprès des moustiques.

 

Je vous donne un cas concret pour illustrer tout ça, je suis végétalien et ma copine est omnivore (et pas que de la bonne bouffe), d’après vous qui se fait toujours piquer, pas moi. Faites votre choix.

 Voilà pour la bouffe, autre chose à savoir les moustiques préfèrent le groupe sanguin O, ils sont très attirés par les femmes enceintes qui dégagent plus de CO2 ainsi que par les personnes âgées et les enfants qui sont moins enclin à les chasser. 

 

 

Où trouve-t-on des moustiques ?

Ou trouve t-on les moustiques

Les moustiques ont besoin d’humidité pour se développer. La femelle pond ses œufs dans l’eau. Les larves se nourriront de plancton ou de bactéries pour grandir.

Tous les points d’eau sont propices au développement des œufs, comme les marais, les flaques d’eau stagnante, les gouttières, un pot de fleur rempli d’eau oublié au fond du jardin, votre bac de récupération d’eau de pluie, …

Comme je vous l’ai dit, le moustique a besoin d’humidité pour vivre, mais d’autres facteurs doivent être réunis pour son développement. Le moustique aura besoin d’une quinzaine de jours de chaleur consécutifs et d’une température avoisinant les 20°C la nuit.

Ceci explique pourquoi il n’apparaît que l’été.

Donc si vous souhaitez savoir si vous aurez des moustiques lors de votre prochain voyage vérifiez les éléments ci-dessus et vous serez fixez. En gros le climat tropical et la saison d’été c’est le top pour les moustiques.

Petite info si vous voulez être sûr de partir et de ne pas en rencontrer, partez à la montagne, au-dessus de 1500m ils ne se développent pas. (Et oui les conditions sont rarement toutes réunies)

 

 

Comment s’en protéger ?

Comment se proteger des moustiques

Il existe beaucoup de solutions.

  • Les répulsifs : vous en trouverez à appliquer sur les vêtements ou directement sur la peau.Les produits du commerce proposent différents types de composés chimiques. Voici une petite synthèse.

                               -Le DEET : le plus connu et le plus efficace à ce jour, il est fortement conseillé dans les zones où les moustiques sont porteurs de maladie. Privilégiez les produits avec une teneur en DEET supérieur à 50%.
Il est fortement déconseillé pour les femmes enceinte et les enfants de moins de 12 ans. De plus il est très agressif et peu détériorer certains plastiques. 
Dernière info, il diminue l’effet de la crème solaire.

                               -L’Icaridine : un autre répulsif de synthèse, beaucoup moins agressif que le premier, et très efficace contre les moustiques porteurs de paludisme. 
Il est déconseillé aux enfants de moins de 3 ans.

                               -L’IR 3535 : toujours de synthèse, efficace en zones tempérées et tropicales, et déconseillé aux enfants de moins de 6 mois.

                               -La perméthrine : uniquement pour les vêtements et les moustiquaires.

Voila pour les produits de synthèse, toujours très efficaces mais aussi très chimiques.
Pour des techniques plus naturelles voici une petite liste :

  • La citronnelle : beaucoup de produits antimoustiques naturels vendus dans le commerce sont à base de citronnelle ou d’huile essentielle de citronnelle. Elle a tendance à perturber l’odorat du moustique.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous si vous souhaitez utiliser la citronnelle comme antimoustique, vous pouvez en planter au fond de votre jardin, ou appliquer une crème enrichie en citronnelle, ou vous laver avec un savon à la citronnelle, mettre des bougies, un diffuseur d’huiles essentielles, …

Si vous utilisez un spray, pensez à vous vaporiser plus souvent qu’avec les produits de synthèse, la citronnelle est beaucoup plus volatile.

  • L’eucalyptus citronné : idem que pour la citronnelle, sauf que vous n’en planterez peut-être pas au fond du jardin.
  • La menthe : autrefois les chasseurs utilisaient la menthe pour protéger les parties du corps non couvertes. Ils l’écrasaient dans la paume de la main et se frottaient avec.
  • La douche : et oui comme je vous l’ai dit au-dessus, les moustiques sont attirés par les odeurs de transpiration et le dégagement de chaleur du corps. Donc faites disparaître les odeurs et faites redescendre votre température corporelle. Évitez d’utiliser des gels douches chimiques, préférez une douche simple.
  • Les vêtements clairs : ça on l’entend souvent, mais c’est vrai. Les vêtements sombre on tendance à emmagasiner la chaleur et donc à favoriser l’émission de CO2. Donc privilégiez les vêtements clairs. N’hésitez pas non plus à vous couvrir un maximum.
  • Les lampes : la lumière jaune les éloignera, et la lumière bleue les attirera. C’est pour ça que les pièges antimoustiques sont en lumière bleue.
  • La coupelle d’eau : un simple récipient avec un peu d’eau et de liquide vaisselle fera un excellent piège. Le moustique sera attiré par l’eau et se fera emprisonner par les bulles de savon.
  • Les ultrasons : les dispositifs à ultrasons perturbent le système nerveux des moustiques. C’est un excellent complément.

Voilà pour les méthodes de protection, je suis sûr que j’en oublie plein, mais ça devrait faire l’affaire.


N’oubliez pas de bien vous alimenter pour rester invisible. D’après vous pourquoi le régime méditerranéen à une forte teneur en légumes l’été ? Ils ne sont pas fous.

 

L'équipe de Road and Wild à fait une sélection d'articles pour vous.

lampe anti moustique

Lampe de Camping à suspendre avec 
piège anti moustique

 
enceinte waterproof moustique

Enceinte Blutooth waterproof avec
option ultrason anti moustique

 

Diffuseur d'huile essentielle 
USB/allume cigare

hamac moustiquaire

L'incontournable Hamac avec 
moustiquaire

 
piège anti moustique

Piège anti moustique à lumière bleue 
Ultra silencieux

Moustiquaire de voyage pour lit